C'est quoi «Le Talent dans le négoce» ?

Le Talent dans le négoge est un concours de connaissances bibliques destiné autant aux enfants que aux adultes.

Ce concours est plus qu'une compétition, c'est un outil pour rassembler des connaissances bibliques quel que soit l'âge.
Il se déroule sous deux formes principales: «Classique» et «Mémorisation des Écritures». Les deux variantes sont organisées selon différents niveaux de difficulté en fonction de l'âge des participants.
Ce concours permet aux participants d'étudier en profondeur plusieurs livres bibliques au fil des ans.

Pour plus d'informations, clickez ici.

« Concernant le concours « Le Talent dans le négoce », je peux dire que c'est un travail bénéfique pour l'avenir des familles et de l'Église. Il y a cinq ans (2014), quand on m'a parlé du « talent dans le négoce », j'ai hésité à introduire ce ministére dans l'Église, croyant qu'il n'y aurait pas d'enfants désireux pour y assister, ni enseignants pour aider ce ministére. Cependant, l'église Elim compte plus de 1000 membres et plus de 800 enfants. J'ai donc commencé avec ce désir ,que les enfants étudient la parole de Dieu, étant donné que les parents sont souvent trop occupés, et à la maison dans plus de 70% des familles, les enfants ne lisaient pas la Bible. La seule fois où ils faisaient cela, c'était dans les groupes d'enfants organisés au sein de l'Église. Suite à ces résultats, nous avons décidé de lancer "Le Talent dans le négoce" sans avoir la revendication de la part des enfants d'avoir 100% de pourcentages dans ce concours. Nous avons commencé doucement, et au milieu de l'année, à notre grande surprise lors de la compétition internationale de Satu-Mare, il y avait des enfants qualifiés en deuxième et troisième place. Voyant que ce ministére porte ses fruits, nous avons commencé à le prendre beaucoup plus au sérieux et l'année suivante, plus de 80 enfants se sont inscrits et 98% d'entre eux ont terminé. Encore une fois, les résultats ont dépassé nos attentes. La chose la plus belle et la plus bénéfique pour l'Église Elim est que, désormais, il n'est plus possible de prêcher à partir des souvenirs quand on est à la chaire, parce que les enfants connaissent la Bible et nous corrigent. Je me demande ce que ce sera dans quelques années quand ils grandiront et connaîssant la parole de Dieu, ils seront une bénédiction pour l'Église, la société et le pays dans lequel nous vivons. De plus, cela sera très bénéfique pour leur avenir en tant que familistes. »
Daniel Vlad
Pasteur asistant et responsable avec le ministére des enfants
Scroll Up
fr_BEFrench
ro_RORomanian fr_BEFrench